Forêt de la Sine : pastoralisme pour prévenir le risque incendie

Pour prévenir le risque incendie dans le massif forestier de la Sine, le Syndicat Intercommunal du Pays de Vence (SIVOM) développe le pastoralisme. Une mesure particulièrement respectueuse de l’environnement qui s’inscrit dans l’Opération Programmée d’Amélioration et de Protection de l’Environnement (OPAPE).
Ainsi, en complément des interventions mécaniques de la Brigade Verte, des chevaux et des ânes sont installés ponctuellement dans des parcs amovibles afin de nettoyer les terrains et contribuer à limiter naturellement le risque incendie.

Cette opération déjà menée en 2014 avait permis aux animaux d’entretenir une dizaine d’hectares parmi les secteurs régulièrement débroussaillés par la Brigade Verte, de part et d’autre des pistes.
En 2015, le débroussaillage par les chevaux est programmé sur plus de 15 hectares répartis sur les territoires de la Colle-sur-Loup et de Vence.

Le principe reste le même : un partenariat est établi entre les propriétaires de terrains à nettoyer et des propriétaires de chevaux qui confient leurs animaux le temps du débroussaillage, encadré par le SIVOM et ses partenaires que sont : le CERPAM (Centre d’études et de Réalisations Pastorales Alpes Méditerranée) et le CRPF (Centre Régional de la Propriété Forestière).

Les deux premiers parcs ont été installés fin avril 2015 aux abords du camping La Bergerie à Vence.
Un troisième longera la piste qui mène au centre équestre La Loubière à La Colle-sur-Loup.
D’autres parcs se succèderont jusqu’à la fin de l’été.

JPEG - 85.4 ko