Ecole Toreille/St Michel : 2 oliviers menaçant la sécurité amenés à être abattus et remplacés

Un rapport d’expertise, remis à la Commune le 28 juillet 2015, souligne la dangerosité de deux oliviers situés dans la cour de récréation.
Pour assurer la sécurité des enfants et des enseignants et leur permettre de circuler dans la cour en toute tranquillité, ces deux arbres seront fortement rabattus durant la deuxième quinzaine d’août, avant la rentrée des classes.
Ensuite, les deux oliviers seront arrachés et remplacés à l’automne (aux vacances de Toussaint). En effet, la Municipalité souhaite remplacer ces oliviers pas des essences similaires à l’issue d’une réfection des sols et d’un embellissement de la cour.

L’objectif de l’expertise est de connaître l’état sanitaire et biomécanique du patrimoine arboré de la Commune. Pour cette étude, la Ville a missionné le réseau Arbre Conseil de L’ONF agence de Nice (en avril 2015).

L’expertise des arbres, effectuée à partir du sol, identifie les défauts des différentes structures de l’arbre (racines, collet, tronc, charpentières, branches) lors d’une analyse visuelle et sonore (frappe au maillet).
Sont examinées : couronne, ramifications, cavités ouvertes ou internes, fentes, blessures, cicatrices…

Cette méthodologie permet de détecter et de mesurer le stress des arbres.
En effet, l’arbre est soumis à une contrainte constante notamment en milieu urbain. La plus petite lésion crée un déséquilibre et l’arbre tend en permanence à retrouver son équilibre et à réparer ses blessures ou ses défauts de structures. Ces réparations par formation de matières créent autant de symptômes visuellement décelables par un oeil averti.

A l’école Toreille/St Michel, les deux oliviers ont atteint le seuil limite de sécurité imposant un abattage dans les meilleurs délais.