Fête Nationale du 14 juillet

Une fête qui remonte à... 1880 !

Cérémonies, défilé, feu d’artifice, bal sont les ingrédients de cette célébration toujours aussi populaire. Cette fête nationale commémorant la prise de la bastille, le 14 juillet 1789, est célébrée en France depuis plus d’un siècle.

Une fête qui remonte à... 1880 !

On connaît rarement l’année 1880 qui marque pourtant en France la consécration du 14 Juillet comme fête nationale.

En 1878, le ministère Dufaure fixe au 30 juin une fête parisienne en l’honneur de la République (elle est immortalisée par un tableau de Claude Monet).

Le 14 juillet 1879 prend un caractère semi-officiel.
Après une revue des troupes à Longchamp (le 13 juillet), une réception est organisée le 14 à la Chambre des députés à l’initiative de Gambetta qui la préside.
Une fête républicaine a lieu au pré Catelan en présence de Louis Blanc et de Victor Hugo.

Dans toute la France note Le Figaro « on a beaucoup banqueté en l’honneur de la Bastille » (16 juillet 1879).

C’est le 21 mai 1880 que Benjamin Raspail dépose une proposition de loi signée par 64 députés, selon laquelle « la République adopte comme jour de fête nationale annuelle le 14 juillet ».

L’Assemblée vote le texte dans ses séances des 21 mai et 8 juin ; le Sénat l’approuve dans ses séances des 27 et 29 juin 1880 à la majorité de 173 contre 64, après qu’une proposition en faveur du 4 août eut été refusée.

La loi est promulguée le 6 juillet 1880. Le ministre de l’intérieur prescrit aux préfets de veiller à ce que cette journée « soit célébrée avec autant d’éclat que le comportent les ressources locales ».

La fête célébrée cette année-là fut à la mesure de l’événement.