L’école du Suve, pilote dans le recyclage des déchets

La Ville a équipé l’établissement d’un composteur rotatif et a formé le personnel de cantine...

Dans sa mobilisation en faveur de la diminution et de l’optimisation des déchets alimentaires, la Ville a initié un programme pilote et doté l’école du Suve d’un composteur rotatif manuel. La Ville entend ainsi réduire le volume des déchets issu des cantines, mais aussi valoriser et sensibiliser le personnel dédié.
L’école du Suve, refuge LPO et « productrice » d’un mini-potager, s’est portée volontaire de l’expérimentation, susceptible d’être étendue aux autres établissements soucieux de la démarche environnementale.

La Ville finance l’acquisition d’un composteur

L’investissement de 2 000€ réalisé par la Commune* vise à solutionner le problème des déchets en contribuant à réduire les volumes transportés vers l’incinération. En encourageant le compostage, la Ville opte pour un moyen facile et économique de recycler les matières organiques et de produire un compost qui structure le sol, nourrit et améliore la croissance des plantes... notamment celles des jardins publics.

Le compostage permet d’éliminer et de recycler les restes de nourriture crus, cuits, frits ou fumés viande, os, poisson, crustacés, légumes, fruits, pain, biscuits, oeufs, coquilles et boites mais aussi... mar de café et filtres, sachets et feuilles de thé, serviettes, feuilles et sacs en papier (non colorées).

Le composteur rotatif manuel peut traiter jusqu’à 12 litres de déchets organiques chaque jour.

Dans le langage et la pratique des cantinières de l’école du Suve, déchets secs et humides, sciure, granules de bois, aération et rotation de l’air, carbone et azote, digestion des microorganismes.... sont devenus des termes et des usages familiers. Tout comme le plaisir renouvelé chaque jour de mitonner et de servir des plats appréciés par tous... y compris par dame nature !

* ce budget inclut l’achat du composteur et la formation du personnel.