Nouveau plan de Stationnement pour favoriser la rotation des véhicules en centre-ville

À chaque usager, une solution adaptée et une Ville plus douce à vivre

•Fluidifier la circulation en centre-ville est une priorité
•Plus de places disponibles
•Réduire la circulation pour améliorer notre qualité de vie
•Mieux respirer avec moins de pollution
•Un environnement apaisé avec moins de bruits

Mais aussi...
•2 heures de stationnement gratuit en zone rouge
•30 minutes de stationnement gratuit en zones orange et jaune
•50cts/heure en zone orange
•45 minutes gratuites en zone bleue
•1€ la demi journée (20cts/heure) en zone jaune

Des solutions pour favoriser la rotation des automobilistes et dynamiser les commerces de proximité.

Au 1er janvier 2018, la Loi a transféré aux Communes, les amendes de stationnement.

Anticipant ce transfert, la Ville de Vence a souhaité mener une large réflexion sur le stationnement en centre-ville et prendre de nouvelles mesures visant à mieux répondre aux besoins des Vençois et à favoriser l’attractivité commerciale.
Une étude a d’abord été menée par un cabinet spécialisé concernant les habitudes de stationnement afin de mieux identifier les problématiques.

Une étude a identifié les problématiques du stationnement à Vence

Le Cabinet Egis a sillonné les rues et parkings Vençois et mené une enquête auprès de 300 personnes, étudiant le fonctionnement du stationnement, les temps de recherche d’une place, les disponibilités réelles et les besoins.

Dans ses conclusions remises à la Ville, il a relevé que le nombre de places total dans le centre de Vence, soit 1580 emplacements réglementés, est cohérent avec la demande et les nécessités.
Les places sur voirie dans les rues principales étant bien sûr les plus prisées et occupées, l’automobiliste peut avoir le senti ment d’un manque de disponibilité, alors que des emplacements libres existent la plupart du temps dans les parkings.

Deux problèmes majeurs ont toutefois été identifiés

1.Le faible taux de rotation
De nombreuses places idéalement situées pour accéder aux commerces sont occupées sur de longues durées par des voitures « ventouses ».

2. un faible taux de contrôle
Au vu de leurs nombreuses missions de sécurité, les agents de Police Municipale ne sont pas en capacité de réaliser des contrôles réguliers du stationnement et du respect des paiements. Afin de corriger ces faiblesses qui nuisent à la fréquentation du centre-ville, la Municipalité a donc défini de nouvelles règles en tenant compte du profil des automobilistes et des usages du stationnement.

De nouvelles zones favorisant la rotation des véhicules

Pour libérer les places sur voirie aux pieds des commerces, différentes zones sont créées instituant une plus large gratuité pour les courtes durées, et à l’inverse un tarif dissuasif pour les longues durées.

• Les zones bleues permettant 45 minutes de stationnement gratuit, sont étendues (avec utilisation du disque bleu).

• Des zones rouges sont créées avec une gratuité de 2h, puis un tarif progressif, dissuasif pour les longues durées, avec une limitation à 10h de stationnement.

“ Des zones jaunes et oranges situées sur la première couronne autour du centre permettent un stationnement gratuit de 30 min, puis de 0,20 €/h à 0,50 €/h.”

Afin de s’assurer du respect de cette nouvelle réglementation par les automobilistes, les contrôles seront renforcés et pourront être confiés à une entreprise privée en mesure de déployer les moyens humains nécessaires

Ce que la Loi a changé au 1er janvier 2018

Les lois MAPTAM de 2014 et NOTRe de 2015 ont apporté d’importants changements dans la gestion du stationnement payant sur les Communes françaises.
Alors que celui-ci relevait du pouvoir de police donnant lieu,en cas de non-paiement, à une infraction pénale (amende de 17€), la réforme dite de « dépénalisation » ou de « décentralisation », a modifié ce principe faisant du stationnement « une modalité d’occupation du domaine public » relevant de l’autorité des Communes.

Ainsi le non-paiement immédiat du stationnement est assimilé au choix du post-stationnement dont le montant est à fixer par les collectivités locales.

VENCE A CHOISI DE NE PAS AUGMENTER LE TARIF ET DE MAINTENIR L’AMENDE A 17€

Les modifications prévues dans le plan de stationnement actuellement institué, impliquent la pose de nouveaux équipements sur voirie, ainsi que la fermeture des aires prévues en enclos. Ces nouvelles modalités pourront être appliquées dès la réception des horodateurs et autres matériels, vraisemblablement à parti r du deuxième trimestre 2018.

En cas de non paiement ou de dépassement du délai de stationnement, les automobilistes seront verbalisés. Chaque commune a été amenée à définir le tarif du Forfait Post-Stationnement (FPS) applicable. A Vence, le choix a été fait de la stabilité avec un montant maintenu à 17€, comme précédemment au niveau national.

Dans le cadre du nouveau plan, des tarifs pour les résidents et actifs seront créés et donneront accès aux aires de stationnement en enclos.

Les parkings gérés par la SEM de Vence (Grand Jardin, Toreille, Marie-Antoinette) ne sont pas concernés par ces modifications et conservent les dispositifs incitatifs existants (franchise d’une heure sur les parkings Grand-Jardin & Toreille, et gratuité de 18h à minuit au parking Marie-Antoinette).

Parkings Toreille, Grand-Jardin, Marie-Antoinette gérés par la SEM Vence

Une Ville plus douce à vivre et plus conviviale

•Tarifs de la SEM Vence maintenus : franchise d’une heure et gratuité du parking Marie-Antoinette de 18h à minuit.

•Incitation à utiliser plusieurs modes de transports : marche, vélo, navette,
bus, cars, covoiturage wever.fr, autobleue

•près de 250 places gratuites
•plus de 200 places pour les deux roues et près de 80 places pour les vélos
•plus de 50 places pour les personnes à mobilité réduite gratuité pour la vignette verte
•6 places pour les véhicules électriques.

Pour consulter le plan de stationnement

PDF - 1.1 Mo