Passage Cahours

Avant la construction de la nouvelle mairie en 1910, l’Evêché s’appuyait au flanc de la Cathédrale par un « pontis » semblable à celui qui existe au-dessus des arcades. On pouvait donc sortir de la cour centrale de l’Evêché par deux pontis, au sud et au nord.

Celui-ci, seul vestige qui subsiste, date du 14e siècle. Des « cicatrices » au mur de la Cathédrale rappellent la présence de l’autre pontis.

Le bélier trônant au centre du passage est la réplique d’un jouet du 11e ou 12e siècle posée par le peintre Henri-Maurice Cahours en 1970.

Retour à la carte de la Cité Historique