Pic de pollution de l’AIR

Comment agir

En cas de pics de pollution, veillez à respecter les recommandations sanitaires et à porter une vigilance particulière aux jeunes enfants et aux personnes sensibles et âgées.
Informations www.alpes-maritimes.pref.gouv.fr www.airpaca.org

Recommandations sanitaires

• privilégier les activités calmes, adapter les activités physiques sportives.
• adapter ou éviter les activités sportives intenses, notamment pour les personnes sensibles.
• suivre strictement les traitements médicaux et en cas de fortes gênes respiratoires ou de troubles cardiaques, ne pas hésiter à contacter un médecin.
• limiter l’exposition aux produits irritants (tabac, solvants, peintures,…).
• ne pas se confiner et ne pas modifier les habitudes d’aération et de ventilation.

Pour les enfants
• pour les enfants de moins de 15 ans : reporter toute compétition sportive.
• pour les personnes de plus de 15 ans : reporter les compétitions sportives prévues à l’extérieur.

Recommandations comportementales

• limiter, pour les déplacements privés et professionnels, l’usage des véhicules automobiles par recours au covoiturage et transports en commun.
• privilégier pour les trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied, vélo).
• différer, si possible, les déplacements pouvant l’être.
• arrêter, en période de chauffe, l’utilisation des appareils de combustion de biomasse non performants (foyers ouverts, poêles acquis) avant 2002.
• maîtriser la température dans les bâtiments (chauffage ou climatisation).
• respecter l’interdiction des brûlages à l’air libre et l’encadrement des dérogations.
• reporter les travaux d’entretien ou nettoyage nécessitant l’utilisation de solvants, peintures, vernis.
• reporter les émissions industrielles d’oxydes d’azote, de particules et de composés organiques volatils.
• reporter les épandages agricoles de fertilisants ainsi que les travaux de sol.