Porte d’Orient

Monseigneur Moreau (1759-1763) fit ouvrir une brèche dans les remparts pour gagner plus rapidement le grand Séminaire.

En 1787, la Commune fut contrainte de transformer la porte pour permettre à Monseigneur Pisani de La Gaude (Évêque de Vence) d’arriver à la porte de son Palais Épiscopal sans descendre de son carrosse !

A gauche de la porte, sous l’appui d’une fenêtre, une pierre plus grosse que les autres porte la date de 1592 et marque l¹endroit où les canons de Lesdiguières ont pratiqué une brèche dans les murs de la ville, lors du Siège de Vence.

A quelques cent mètres de là, avenue Alphonse Toreille, se trouve l’ancien Séminaire construit par Monseigneur Godeau en 1669.

Retour à la carte de la Cité Historique