Sport & sécurité : 10 régles d’or à observer

Le sport absolument mais pas n’importe comment !

Les décès tragiques et successifs des jeunes sportifs, Maxime Candau et Mathieu Moncourt, ont provoqué un émoi général dans le monde du sport Français. L’Association 14 oeuvre pour combattre la « mort subite » chez le sportif, un phénomène qui s’amplifie de manière inquiétante. Pour lutter contre ce fléau, 10 règles d’or sont à observer.

Les jeunes sportifs de haut niveau ne sont pas les seules victimes de ces accidents qui frappent plus largement et à l’insu de tous, des milliers de personnes en France dans la pratique de leur activité sportive.

Ce phénomène de « mort subite » chez le sportif constitue un véritable problème de santé publique. Au-delà de la détresse des familles des victimes, c’est l’ensemble des maillons qui constituent la grande chaîne du sport Français qui est bouleversée et qui s’inquiète de la récurrence de ces accidents.

Parents, médecins, entraîneurs de sport-études, de clubs, présidents de fédérations, présidents de clubs, professeurs d’EPS, éducateurs sportifs, et les sportifs eux même, jeunes et moins jeunes, sont réunis au sein d’un important collectif national, toutes disciplines sportives confondues, avec des interrogations communes et la même volonté de trouver les solutions efficaces pour lutter contre ce fléau.

« 14 » est le support associatif qui représente ce collectif national.

Depuis septembre 2009, il mène d’importantes actions d’information et de sensibilisation.

LES 10 REGLES D’OR

1- Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l’effort.

2- Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort.

3- Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort.

4 - Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 mn lors de mes activités sportives.

5- Je bois 3 à 4 gorgées d’eau toutes les 30 mn d’exercice à l’entraînement tout comme en compétition.

6- J’évite les activités intenses par des températures extérieures <-5° ou + 30° et lors des pics de pollution.

7- Je ne fume pas 1 heure avant ou 2 heures après une pratique sportive.

8 – Je ne consomme jamais de substance dopante et j’évite l’automédication en général.

9- Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre et courbatures).

10 – Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j’ai plus de 35 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes.

WWW.numero-14.org