Voeux du Maire « Ensemble, inventons un onzième art : l’art de vivre à Vence »

Le 10 Janvier Le Maire, Loïc Dombreval a présenté ses vœux aux très nombreux Vençois massés dans les salles exigus du Château de Villeneuve-Fondation E. Hugues. Une minute de silence et de recueillement a été observée en hommage aux victimes de l’attentat de Charlie Hebdo.

JPEG - 60.6 ko

"Quel lieu plus emblématique pour illustrer l’art et la culture ? Pour symboliser l’âme de Vence et son caractère unique. Ces salles présentent la correspondance de Witold Gombrowicz, un des plus grands polémistes du 20ème siècle, passionné de débats contradictoires, humoriste, plaisantin, de surcroit ennemi de la peinture officielle, avec Jean Dubuffet, anti-culturel et défenseur de l’art brut …
Ce sont des esprits comparables, des humoristes, des polémistes, des hommes libres, des artistes qui n’avaient pour seule arme que leurs crayons pour se défendre qui ont été attaqués à la mitraillette par des fous et des barbares au nom de leur dieu.

media5352|insert|right>

Depuis que nous sommes élus, nous nous sommes rassemblés à deux reprises dans de terribles circonstances pour dire notre horreur, notre dégoût et notre tristesse face à des hommes et à un monde qui ont perdu la tête.

Dans une interview accordée au Monde il y a deux ans, Stéphane Charbonnier, alias Charb, dessinateur, également directeur de la publication de Charlie Hebdo, ne comptait pas baisser son arme, son stylo.

On n’a « pas l’impression d’égorger quelqu’un avec un feutre », répétait-il.

Face à l’intolérable, à la barbarie qui attaque la démocratie et la liberté d’expression de la France, j’appelle les Vençois de toutes croyances à faire bloc, à rester plus que jamais soudés et solidaires.

Nous avons initié à Vence il y a plusieurs mois dans le cadre des commissions extra municipales un travail sur le vivre-ensemble qui connaît un grand succès.

Cette initiative prend une nouvelle fois tout son sens.

Avec la Conseillère générale, j’ai tenu jeudi en Mairie une réunion très positive rassemblant les différents cultes présents à Vence et les responsables de l’ordre public. Tous, catholiques, protestants, juifs, musulmans, sont déterminés à dialoguer, à mieux se connaître, à œuvrer au rapprochement et à la paix.

Charb disait aussi : « Je préfère mourir debout que vivre à genoux. »
Il ne s’agit à Vence ni de mourir debout ni de vivre à genoux.
Il s’agit à Vence de vivre ensemble et debout, d’affirmer les valeurs de notre pays et de notre République, de se battre pour notre liberté et toujours croire en nos forces et en l’avenir.

JPEG - 48.9 ko

Les vœux sont traditionnellement l’occasion d’un bilan.
J’ai surtout envie aujourd’hui de vous faire partager ma vision pour notre ville, là où je veux que nous allions ensemble.

Je préfère vous épargner un discours politicien interminable, où celui qui le prononce vous explique par le menu à quel point l’ensemble de ses réalisations est exceptionnel.
« Je ! Je ! Moi ! Moi ! ». Ça aussi c’est un grand défaut des politiques !
Alors moi je vous le dis clairement : que serais-je sans cette équipe énergique ?
Sans cette équipe à laquelle quelques prophètes du malheur ne donnaient pas 3 mois ?

Merci. Merci à toutes et à tous.

Merci en particulier à Anne Sattonnet, conseillère générale et première adjointe.
Anne tu le sais, je suis très heureux de travailler avec toi.
Nous formons un duo Maire / conseillère générale qui est un duo de choc pour Vence.

Je dois vous faire une confidence : Anne est un peu triste car, en pleine période électorale elle ne pourra exceptionnellement cette année présenter ses voeux officiellement au canton. Je vous demande de l’applaudir.

Cette équipe arbore des étiquettes politiques variées. Certains sont de droite, d’autres centristes, d’autres écologistes ou enfin de gauche. Restons ouverts et respectueux des croyances et des valeurs de chacun.

JPEG - 39.5 ko

Mon équipe et moi sommes en CDD de 6 ans. Le fonctionnement de la Ville ne pourrait pas être assuré sans l’ensemble des services municipaux, des services métropolitains et du conseil général que je sais investis et consciencieux dans les missions qui leur sont confiées. Merci, en particulier bien sûr à nos services municipaux qui travaillent dur, qui aiment leur ville et qui se remettent en question.

Enfin, le développement et l’évolution de Vence ne pourraient pas être conduits sans l’implication, l’enthousiasme et la détermination des véritables acteurs de la cité, la vôtre, celle des citoyens. Car c’est vous les véritables acteurs de Vence, c’est vous qui faites vivre Vence.

C’est pour cela, parce que vous êtes les experts de votre cité, que je vous ai donné la parole et que je veux travailler dans la plus grande transparence pour une raison simple : je n’ai rien à cacher.

- Retransmission en direct de chaque Conseil Municipal.
- Création d’une Newsletter hebdomadaire et du journal ‘’La Vie de Vençois’’.
- Création 9 Commissions citoyennes : 400 citoyens débattent et réfléchissent au destin de Vence.
- Des élus de quartiers et de proximité.
- De la concertation et des réunions publique sur tous les sujets d’importance
- Un médiateur bénévole.

JPEG - 56.6 ko

Où ai-je envie de vous emmener ?

Mon ambition est que Vence redevienne cette Cité des Arts, de tous les arts, du premier au onzième !

Soyons créatifs, inventifs. Ensemble, j’ai envie que nous inventions un onzième art : l’art de vivre
L’art de vivre, c’est soigner notre cadre de vie.

Nous avons créé le service Qualité de Ville pour une Qualité de Vie 7 jours sur 7.
750 familles Vençoises expérimentent la collecte en porte-à-porte.
Si l’expérience réussit, Vence sera une rares Villes de la Métropole à déployer ce dispositif.

Nous avons démarré les travaux de la Station d’épuration du Malvan

Nous accompagnons la rénovation du bâti vétuste et encourageons parfois de façon un peu autoritaire la restauration de nos façades.

Nous avons créé un groupe de travail pour en finir avec les nuisances qui exaspèrent les habitants de la Cite historique et du centre-ville.

Les projets proposés pour le quartier Chagall ne nous ont pas paru satisfaisants car ils impliquaient une trop forte densification de ce secteur que nous avons jugée inacceptable eu égard aux équipements routiers actuels. De nouvelles études ont été réalisées en 2014, elles seront poursuivies en 2015. Ces études ne concerneront pas seulement la création de logements mais aussi de nouveaux parkings, une voirie adaptée, mais également d’un grand jardin public que vous attendez tous.

Sur ce sujet j’ai entamé des négociations avec la direction du Lycée Matisse afin que le magnifique parc de la conque aujourd’hui inutilisé soit mis à disposition des Vençois. Je sais que sur ce sujet l’intérêt général prévaudra.

L’art de vivre Vence, c’est se sentir en sécurité.

Vous le savez, je suis très attaché à votre tranquillité.
- J’ai réactivé le Conseil Local de Sécurité & de Prévention de la Délinquance.
- Une procédure de rappel à l’ordre contre la délinquance,
- Une Convention de coordination et de coopération entre les forces de l’ordre.
La sécurité sera renforcée en centre-ville et dans la Cité historique.
Vence dispose aujourd’hui de 28 caméras de vidéo protection. Elle en comptera 48 d’ici la fin de l’année.
Nous allons également rapprocher la police municipale du centre-ville.

Enfin, notre responsabilité est aussi de protéger les populations menacées par les risques naturels comme au Prat de Julian ou aux baous. Ces dossiers ont été pris à bras le corps par Anne Sattonnet qui avance vite dans la recherche de solutions où chacun, la ville, l’Etat et la Métropole devra prendre ses responsabilités.

L’art de vivre Vence, c’est mieux circuler et stationner

Après le parking Marie Antoinette gratuit tous les jours de 18h à minuit, nous révisons l’ensemble du stationnement pour le simplifier et en faciliter l’accès.
L’heure gratuite dans tous les parkings est en cours de négociation avec la Métropole comme la création d’un nouveau parking de 100 places à Sainte Anne, relié au centre-ville par une navette.
Le plan de circulation de la ville va être modifié.

L’art de vivre Vence, c’est être solidaire avec ceux qui traversent des difficultés.

Nous devons répondre aux 400 familles Vençoises en attente de logements.
Nous devons permettre à tous de vivre dans des logements décents.
Un gros travail est entamé pour aider financièrement les propriétaires à rénover leurs biens.
Le premier annuaire santé & Le nouveau Point Info Santé
L’abattement fiscal de 10% pour les personnes handicapées
Un service d’Aide à Domicile ouvert 7 jours sur 7 est aujourd’hui à l’étude.

JPEG - 51.7 ko

L’art de vivre, c’est prendre soin de tous, à tous les âges

Les 65 ans et + représentent 26% des Vençois.
Nous avons à répondre aux seniors qui aiment se réunir tous les jours pour partager un repas, une activité ou tout simplement des souvenirs.
Nous souhaitons leur dédier un local adapté qui permettrait, dans un espace commun, une maisons des générations Vençoises de réunir les seniors, les familles et les jeunes.

Pour les jeunes :
- Les nouveaux rythmes scolaires gratuits
- La création d’un Master universitaire ‘’Management de l’art et du tourisme culturel’’ : 410 heures de cours pour des étudiants venant du monde entier.
- L’iPad généralisé à l’école
- Le 1er Triathlon des Minots
- Le cinéma à 3€ jusqu’à 14 ans : 1500 entrées en décembre !

Avec le Conseil Général, nous travaillons à réaliser enfin le second collège de Vence. Inscrit au BP du CG. Des sites crédibles sont en cours d’étude.

L’art de vivre c’est aussi savoir séduire
Vence doit retenir tous ceux qui y vivent et doit séduire et attirer de nouveaux visiteurs.

Le tourisme à Vence doit se moderniser. Il est le seul moteur possible de notre économie. Un Nouveau site web tourisme a été lancé quelques semaines après notre arrivée aux affaires.

L’Office de tourisme aura à jouer un rôle crucial. Il est mal placé et à l’étroit.
Un projet global sur ses actions, son organisation et son positionnement sera défini dans les prochaines semaines et rapidement mis en œuvre.

Vence Ville étape du Paris Nice en mars prochain ! 120 pays !!
Des millions de personnes qui devant leurs postes vont découvrir notre ville.

Nous avons lancé l’étude de réaménagement du Grand Jardin. Grand : oui ! Jardin : non !
Une place dont le nom est aujourd’hui très éloigné de sa réalité minérale.
J’ai demandé à la Métropole d’inscrire cette action en tête de ses priorités.
Le cinéma et l’ancienne gendarmerie deviendront un grand pôle culturel qui animera ce quartier. Nous y avons travaillé très étroitement avec la Conseillère générale. Nous avons bon espoir de voir aboutir ce programme en 2015 et de débuter les travaux dès 2016.

La notoriété de Vence est liée à celle des Nuits du Sud.
J’ai demandé au directeur de ce grand festival d’été de réfléchir également à la création d’un festival de printemps pour animer la ville tout au long de l’année. Pour respecter nos budgets nous diminuerons donc la durée du festival en été : 9 soirées réparties sur 3 semaines au lieu de 5 semaines.

L’Art de vivre à Vence, c’est être bien dans son corps

La piscine couverte. C’est le vœu de nombreux Vençois. Nous sommes en plein travail sur ce dossier pour faire évoluer la piscine vers un centre de loisirs nautiques. Cela va prendre un peu de temps. Mais cela a toujours été ma priorité et celle de mon équipe. Nous la réaliserons durant ce mandat.
Nous allons également organiser tous les ans de nouveaux événements sportifs sur notre commune et créer des pistes de trail sur nos baous.

Mais l’art de vivre, ça a un prix...

Le double défi qui s’impose à nous : continuer à investir,
sans augmenter les impôts,alors que l’État se désengage massivement,
Des dotations en baisse : -200 000€ en 2014, -380 000€ en 2015.
Sans compter les nouveaux rythmes scolaires imposés par l’Etat : -200.000€.

Cette année nous avons réussi à inverser la tendance de progression des dépenses en la divisant par 2.
Nous devrons poursuivre en 2015 nos efforts pour contenir les frais de fonctionnement de la commune et aboutir, en 2016, à l’équilibre dans l’évolution du rythme des recettes et des dépenses.

Pour améliorer encore nos marges de manœuvre dès 2015 nous avons renégocié notre dette, permettant ainsi de réduire l’annuité en capital dès 2015 de 410k€.

Enfin, nous avons finalisé le travail de recensement de nos actifs immobiliers et nous allons céder des actifs non stratégiques afin de compléter nos financements d’investissements.

Vous le voyez, pour notre art de vivre, je tiens les cordons de la bourse et je les tiens serrés. Je ne lâche rien, je me bats pied à pied sur tous les dossiers, je négocie tout. Et je vais vous faire une confidence : je fatigue tout le monde !

Ce qui me permet aujourd’hui de vous annoncer qu’en 2015, nous n’augmenterons pas vos impôts.

JPEG - 39.1 ko

Je souhaite terminer ces voeux placés sous le signe de l’art en citant Jacques Brel, immense auteur-compositeur-interprète, poète, acteur et réalisateur lors d’une interview sur Europe 1 en janvier 1968, avec des voeux que je trouve magnifiques et intemporels.

"Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns.
Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier.
Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences,
Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants.
Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir.
Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque,
Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille.
Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable."

JPEG - 46.8 ko

Mon bonheur est de nous voir debout et unis, faisant face mais respectueux des différences au-delà des événements déchirants et odieux qui se sont déroulés dans notre pays, pour faire de Vence la Ville de tous les arts et en premier lieu la ville de l’art de vivre. C’est cela le destin de Vence.

Du fond du coeur, je vous présente mes vœux de bonheur les plus sincères pour 2015, pour vous, pour tous ceux auxquels vous tenez et pour notre belle Ville de Vence, si attachante et unique au monde que j’ai tant de plaisir et d’honneur de conduire à vos côtés". Loïc Dombreval Maire de Vence, Président du SIVOM du Pays de Vence, vice Président de la Métropole Nice Côte d’Azur